Seine-et-Marne : Un sans-papiers afghan blesse deux policiers à la préfecture

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

Une policière et l’un de ses collègues ont été blessés à la préfecture de Seine-et-Marne en tentant de stopper un individu qui avait échappé à la vigilance d’une patrouille.

L’homme, un sans-papiers afghan, devait être conduit au centre de rétention administratif, les autorités avaient décidé de le conduire en Allemagne, dans le cadre des accords de Dublin.

Mais comme le relate La République de Seine-et-Marne, alors qu’il se trouvait dans la cour, il s’est mis à courir puis à escalader la grille, une policière de la Brigade d’Aide et d’Assistance Judiciaire (BAAJ) l’a rattrapé de justesse.

Comme l’explique le quotidien régional, en raison de la force physique décuplée de l’individu, la policière est tombée à terre et s’est cognée la tête sur le sol. Sonnée et éprouvant des difficultés à marcher, la fonctionnaire a été prise en charge par les pompiers avant d’être transportée à l’hôpital.

Avec le renforts d’autres policiers, l’individu, âgé de 23 ans, a pu être maîtrisé non sans mal. Un second fonctionnaire a été blessé pendant l’intervention. Celui-ci a été mordu à la main.

Le mis en cause, qui était sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français, a été placé en garde à vue. Une source policière a expliqué dans le quotidien régional, « La difficulté, dans ce genre de situation, c’est qu’il n’y a pas de mesure de coercition pour les conduites au CRA. Le menottage n’est donc pas requis et il arrive parfois que des personnes tentent de s’échapper. Mais de façon aussi violente, cela n’était encore pas arrivé dans notre circonscription. Les policiers blessés sont choqués ! »