Olivet : L’enfant de cinq ans victime de maltraitance est décédé

Facebook Police Nationale de l’Orne

Victime de violences répétées, l’enfant de cinq ans qui avait été hospitalisé le 18 janvier dernier dans un état critique, est décédé.

Les faits sont survenus à Olivet dans le Loiret, la procureure de la République d’Orléans avait expliqué que le jeune garçon souffrait « de graves lésions traumatiques intracrâniennes, causées par un épisode de violences récent. Son corps porte, par ailleurs, traces de nombreuses lésions et cicatrices, ainsi que de fractures osseuses, évoquant des violences répétées dans le temps, causées par un ou plusieurs tiers ».

Comme le relate La République du Centre, peu après avoir abandonné l’enfant sur le palier, Hakim Z., son beau-père, âgé de 27 ans, ainsi que sa mère, Soraya B., 26 ans, ont été interpellés sur le parking des urgences pédiatriques de l’hôpital d’Orléans et ont été placés en garde à vue.

À Lire :  🦠 INFO COVID-19 : Le coronavirus pourrait se réactiver chez les patients guéris

Le beau-père a minimisé les faits, affirmant n’avoir infligé que des gifles à l’enfant. Les examens médicaux ont toutefois révélé des blessures anciennes, des côtes cassées puis ressoudées, témoignant d’une maltraitance inscrite dans le temps. Une autopsie devait avoir lieu ce lundi 25 janvier pour déterminer précisément les causes de la mort.