Rennes : Les policiers qui avaient manifesté devant le domicile du maire en décembre ont été sanctionnés

capture Twitter

Dans la nuit du 17 décembre dernier, des fonctionnaires de police de Rennes s’étaient rassemblés devant le domicile de la maire de la ville. Gérald Darmanin a réclamé des sanctions.

Les sanctions viennent de tomber rapporte le journal Ouest-France. Des procédures disciplinaires ont été engagées. Elles ont abouti à des avertissements qui ont été notifiés à onze policiers du commissariat.

Le 17 décembre, les forces de l’ordre avaient enclenché les sirènes de leur véhicule dans le quartier sud-gare, près du domicile de la maire de Rennes, Nathalie Appréré.

À Lire :  🇫🇷 Le Havre : Face à un refus d'obtempérer, les policiers crèvent les pneus d'un chauffard

Les fonctionnaires étaient venus réclamer une amélioration de leurs conditions de travail et le soutien des autorités après les propos du Président de la République dans le journal Brut.

Onze policiers, « chefs de bord » ont été sanctionnés. Par ailleurs, dans le cadre d’une procédure disciplinaire à l’encontre d’un fonctionnaire, les sanctions sont classées en quatre groupes. L’avertissement et le blâme sont les sanctions les plus basses, celles du premier groupe.