AFFAIRE VICTORINE : Le meurtrier présumé Ludovic Bertin suspecté de viol dans une seconde affaire

DR

Ludovic Bertin, l’homme suspecté du meurtre de Victorine, est inquiété dans un second dossier, une affaire de viol, relate le journal Le Dauphiné.

Incarcéré à la prison d’Aiton, l’homme a été extrait de sa cellule de mardi afin de faire face aux enquêteurs de la Section de recherches de Grenoble, service d’enquête saisi par le parquet de Grenoble. Une plainte aurait été déposée par une jeune fille, âgé de 20 ans à l’époque, pour des faits de viol commis en 2018. Les faits auraient été commis dans le département du Rhône précise le journal .

Les faits sont antérieurs au meurtre de Victorine. Dans le cadre de leurs investigations menées en enquête préliminaire, les enquêteurs ont extrait de la maison d’arrêt et placé en garde à vue Ludovic Bertin. Cependant ce dernier a décidé de garder le silence sur cette affaire.

À Lire :  Terrorisme : Laurent Nuñez révèle que deux attentats islamistes ont été déjoués en France en 2020

Sa garde à vue a donc été levée vers 15 heures. « Ludovic Bertin a souhaité faire usage de son droit à garder le silence. De ce fait, le parquet ne communiquera pas plus de détails sur cette enquête, quant à présent, afin de préserver la poursuite de l’enquête et notamment la sincérité des éventuelles déclarations que l’intéressé pourra décider de faire ultérieurement », précise dans un communiqué Boris Duffau, procureur adjoint de Grenoble.

Selon Le Dauphiné, les faits de viol récemment dénoncés par la jeune femme se seraient déroulés lors d’une soirée arrosée, courant 2018. C’est en découvrant le visage du meurtrier présumé de Victorine qu’elle dit avoir reconnu son agresseur.