Carcassonne : Forces de l’ordre et bus attaqués dans un quartier sensible de la ville

Photo Twitter Peugeot

Ce jeudi a été très compliqué pour les forces de l’ordre ainsi que pour les chauffeurs de bus de la ville de Carcassonne dans le quartier de La Conte.

Tout à commencé en fin d’après-midi vers 18 heures, les policiers municipaux et ceux de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) ont été la cible de tirs de mortiers d’artifices.

Comme le relate L’Indépendant, même sort pour les bus de la ville, les chauffeurs dénoncent une situation dégradée depuis au moins quinze jours. « Quatre caillassages ont eu lieu ces dernières semaines, sur les vitres arrière et sur la vitre conducteur, au niveau des arrêts situés entre la Mosquée et la Poste. Dans la journée de jeudi, nous avons eu l’explosion de pétards dans le bus à midi et demi, des caillassages à 14 h 30 et un tir de mortier d’artifice vers 18 h 30 » a expliqué un syndicaliste dans le quotidien régional.

Les syndicats de police réclament quant à eux, « un encadrement strict de la vente de ces armes par destination » et exige « une réponse pénale ferme ».