Marnes : Deux gendarmes du GIGN sauvent un sexagénaire victime d’une violente agression

© Sicom-urgence.fr

Deux gendarmes de l’antenne du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (AGIGN) de Reims ont porté assistance à un homme d’une soixantaine d’années victime d’une violente agression.

Alors qu’ils se trouvent dans les embouteillages pour se rendre au stand de tir, les deux militaires aperçoivent deux véhicules qui bloquent la circulation.

Comme l’explique le commandant en second de l’antenne dans Gendinfo, « En remontant la file, ils ont découvert un homme allongé au sol, couvert de sang, battu comme plâtre par l’autre automobiliste. Ils ont immédiatement maîtrisé et menotté l’agresseur, avant d’appeler les policiers, compétents sur cette zone. »

Les deux gendarmes lui ont prodigué les premiers secours et ont stabilisé son état avec pansement de compression et mise en position latérale de sécurité. Ils ont également pris en compte sa famille ainsi que celle de l’agresseur. La victime a perdu un œil et subi de nombreux traumatismes. Une ITT de 120 jours lui a été prescrite, il doit être opéré à nouveau dans les prochains jours.

À Lire :  Une fusillade a éclaté à Sète : Le RAID procède à plusieurs interpellations

Comme l’explique le site spécialisé, le passage à tabac s’est déroulé dans une indifférence coupable. L’intervention des gendarmes a sans doute permis de sauver la vie du sexagénaire. Son agresseur se trouve en garde à vue avant une probable comparution immédiate.