URGENT : Deux policiers mis en examen pour violences volontaires après l’éborgnement de Jérôme Rodrigues, figure des Gilets-Jaunes

Capture Twitter

Deux policiers ont été mis en examen le 14 janvier dernier dans le cadre de l’enquête ouverte liée à la blessure à l’oeil du gilet jaune Jérôme Rodrigues, survenue lors d’une manifestation contre la réforme des retraites le 26 janvier 2019 à Paris. Il s’agit des premières poursuites dans ce dossier.

Un premier agent a été mis en examen du chef de « violences volontaires ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente aggravées », tandis que l’autre policier a été mis en examen pour « violences volontaires aggravées ».

Les deux hommes ont tous les deux été placés sous contrôle judiciaire.

L’un des deux policiers est celui qui est soupçonné d’avoir lancé la grenade en direction de Jérôme Rodrigues.

Nous apportons notre soutien aux fonctionnaires mis en cause dans cette affaire.