Grasse : Un foyer de contagion à la COVID-19 détecté à la prison. Un bâtiment placé à l’isolement.

@actupenit.com

Un cluster a été découvert à la maison d’arrêt de Grasse en fin de semaine.

Après l’hospitalisation d’un détenu de l’établissement, souffrant de problèmes respiratoires chroniques, l’homme a été testé et s’est révélé être positif à la COVID-19.

Comme le relate Nice-Matin, problème, ce détenu est auxiliaire d’étage et est donc en contact avec davantage de monde qu’un détenu classique. La décision est prise de tester l’ensemble des pensionnaires de ce bâtiment.

Le Bâtiment a été placé à l’isolement. Les parloirs ont été interrompus, ainsi que toutes les activités à l’exception des promenades. Entre jeudi et vendredi, huit détenus ont été testés positifs. Parmi les surveillants sept ont été identifiés comme cas contacts.

À Lire :  🇫🇷 Villefranche, il n’aurait jamais dû cacher du cannabis dans ses fesses

Comme l’explique un syndicaliste au quotidien régional, « Ces agents ont été consignés à leur domicile. Ils se feront tester lundi. À Grasse, c’est le premier gros cluster. Ce qui est handicapant, ce sont les surveillants à l’isolement. Leur absence complique le travail au quotidien. »

La maison d’arrêt a été placée sous la vigilance de son unité sanitaire et les cas contacts identifiés parmi les détenus installés dans la zone Covid indépendante du reste du bâtiment.