Paris : Trois djihadistes projetaient une « tuerie de masse » dans la capitale

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

Deux Français et un Marocain, accusés de projeter une «tuerie de masse» à Paris, ont été jugés ce mercredi par la cour d’assises spéciale de Paris.

Hicham Makran et Yassine Bousseria, tous deux âgés de 41 ans et Hicham El-Hanafi, 30 ans, avaient été interpellés dans le cadre d’une opération de cyber-infiltration de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), baptisée «Ulysse».

Jugés pour «association de malfaiteurs terroristes en vue de la préparation d’actes terroristes», Hicham Makran a été condamné à 22 ans de réclusion, Yassine Bousseria à 24 ans et Hicham El-Hanafi à la peine maximale de 30 ans.

À Lire :  🚨 Edouard Philippe annonce la prolongation du confinement jusqu'au mercredi 15 avril au moins

Comme le relate Le Figaro, au regard de leur «dangerosité», la cour d’assises a assorti leur peine d’une période de sûreté des deux tiers. Les trois condamnés ont semblé sonnés par la sévérité des peines et ont dix jours pour faire appel.