Paris : Les policiers découvrent une fonderie d’or clandestine dans l’arrière-boutique d’un laboratoire photo

©️ Facebook Spannagel Maxime Photographie

Une fonderie d’or clandestine a été découverte par les policiers ce mercredi 17 février 2021.

Soupçonnant du travail illégal dans un laboratoire photo, la police a investi les lieux mercredi midi. À l’intérieur, les fonctionnaires découvrent dans l’arrière-boutique, des bijoux, des montres, des lingots, des pièces d’or et même des diamants ainsi que 125.000 euros en liquide, et tout l’attirail pour fondre ce précieux butin, suspecté de provenir notamment de vols à l’arrachée, en or rapporte Europe1.

Le gérant du commerce, un Sri-Lankais de 55 ans de la communauté Tamoule, est suspecté de recel, de vol, de blanchiment en bande organisée et de travail dissimulé. L’homme a été placé en garde à vue dans les locaux de la Brigade de recherche et d’investigations financières (BRIF).

Une première fonderie artisanale avait été découverte dans le sou-sol d’un autre commerce (textile). Selon les informations d’Europe1, le gérant interpellé est suspecté d’être un proche Tigres, les séparatistes sri-lankais.