Aulnay-sous-Bois : Les auteurs présumés de l’attaque des policiers ont été remis en liberté

Capture Twitter

L’agression avait été filmée, deux policiers avaient été violemment pris à partie par une quinzaine d’individus dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis.

Ce jour-là, ils tentent d’interpeller le conducteur d’un deux-roues mais la situation dérape. Frappé au sol, le policier avait eu l’épaule démise. Selon les informations de BFMTV, le fonctionnaire qui s’était vu prescrire 21 jours d’ITT, a de nouveau été hospitalisé à Paris en raison d’une lésion des structures de son épaule. Le policier a subi une greffe osseuse et a été arrêté pour un minimum de six mois. Son ITT a été réévaluée à 90 jours.

Une première audience en comparution immédiate s’est déjà tenue le 13 janvier. Le procès s’est tenu ce mercredi au tribunal de Bobigny. Selon les informations d’ACTU17, les deux hommes ont été remis en liberté.

D’après les informations, une commission rogatoire a été ouverte dans ce dossier, notamment pour exploiter une vidéo. Mais les avocats des prévenus n’en avaient pas eu la copie. Ces derniers ont réclamé le report de l’audience et la remise en liberté de leurs clients. C’est ce qui s’est passé.

Le procès est donc renvoyé au 2 juin prochain. En attendant, les deux suspects qui étaient incarcérés depuis le 8 janvier ont été remis en liberté.