Nancy : Un policier convoqué devant l’IGPN pour avoir diffusé la vidéo de son collègue traîné par un chauffard

Capture Facebook Unité SGP Police 94

A Nancy, un policier avait été traîné sur plus de 500 mètres en août dernier. Le conducteur avait été condamné en appel le 15 février par la Cour d’Appel de Nancy, à cinq ans de prison ferme.

Mais l’affaire ne s’arrête pas là. C’est maintenant la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux qui pose problème. A tel point que le responsable départemental d’Unité SGP Police FO doit être entendu par la police des polices (IGPN)

Le motif : « violation du secret professionnel ». La vidéo avait été captée par « les moyens personnels d’un policier » et avait été aussitôt diffusée sur le site national du syndicat puis relayée sur les réseaux sociaux. 

Elle fut l’une des pièces à conviction de l’instruction de l’affaire et a même fait l’objet d’une projection lors de l’audience. L’enquête de l’IGPN vise, selon le procureur de la République à « identifier avant toute chose les policiers qui ont remis à un syndicat un document couvert par le secret de l’enquête et le secret professionnel ». Le syndicat défend le principe d’une telle diffusion qui met « en lumière les difficiles conditions d’intervention des policiers et les risques encourus face à des délinquants extrêmement déterminés à ne pas se laisser interpeller ».