Affaire Adama Traoré : Sa sœur entendue par la police après une plainte des gendarmes pour « diffamation publique »

illustration Wikipédia Commons

Alors qu’elle avait révélé les noms des gendarmes ayant participé à l’interpellation de son frère, Assa Traoré doit être entendue ce mardi par la police.

En effet, une plainte avait été déposée par les militaires après deux publications Facebook où leurs noms et prénoms apparaissaient sur le réseau social.

Comme le relate FranceInfo, Assa Traoré sera entendue ce mardi 1er octobre par la police pour « diffamation publique ». Dans les posts on pouvait lire « Pas de justice, pas de paix, mise en examen des gendarmes », suivis de l’identité des militaires.

Toujours selon FranceInfo, le dernier rapport dans cette affaire avait révélé que la mort d’Adama Traoré avait été causée « par un coup de chaleur » aggravé « par les manœuvres d’immobilisation des gendarmes ». L’avocat des militaires avait expliqué que « les gestes opérés » par les trois gendarmes « étaient réglementaires compte tenu de la rébellion d’Adama Traoré. »