Moselle : Malgré l’intervention du GIGN, la prise d’otage se termine tragiquement

© Brice Lapointe Productions

Une prise d’otage a eu lieu ce dimanche soir à Folschviller en Moselle.

Un homme armé avait séquestré son ex-compagne, comme le relate Le Républicain Lorrain, les forces de l’ordre dont les hommes du GIGN appelés en renfort, n’ont pu faire entendre raison à l’individu.

Ce sont les deux enfants du preneur d’otage qui avaient donné l’alerte en milieu d’après-midi, quand leur père avait séquestré son ex-compagne dans la maison familiale. L’homme est âgé d’une cinquantaine d’années. Le quartier est immédiatement bouclé par les forces de l’ordre car le suspect est armé.

D’importants moyens de gendarmerie et de secours sont déployés et des négociations s’engagent avec le quinquagénaire. En début de soirée, la situation n’évolue pas, selon le parquet, l’homme réclame « la reprise de la vie commune ». Appelés en renfort, les hommes du GIGN arrivent vers 21h30. Le maire de la ville qui connaît bien la personne séquestrée, celle-ci est employée communale, explique que « le couple est séparé depuis quelques années ».

Peu avant minuit, l’assaut est donné par l’unité d’élite, malheureusement il est trop tard. Comme l’explique le procureur de la République de Sarreguemines, «l’assaut a été donné et les deux personnes ont été découvertes décédées». Le preneur d’otage a «certainement» tué son ancienne compagne avant de se donner la mort a-t-il ajouté.