Sécurité globale : Le Sénat autorise le port d’armes par les policiers et gendarmes hors service dans les lieux accueillant du public

© actupenit.com

Le Sénat a adopté ce jeudi 18 mars, la disposition du texte «sécurité globale» visant à autoriser le port d’armes par les policiers hors service dans les lieux accueillant du public.

Les policiers et gendarmes ne pourront plus se voir refuser l’accès aux établissements recevant du public comme les musées, les théâtres, les cinéma, ou encore les centres commerciaux.

Comme le relate Le Figaro, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a vigoureusement défendu la mesure. Celui-ci a affirmé que si elle «existe, c’est aussi pour protéger les lieux de culture, les lieux de fête, qui sont des lieux visés par les terroristes». «Il y a aujourd’hui plus de 30.000 policiers au moins qui rentrent chez eux ou qui vivent en dehors de leur service avec leurs armes», avec l’autorisation de leur hiérarchie, a-t-il ajouté, soulignant qu’«il n’y a pas aujourd’hui de cadre légal»: «le gouvernement souhaite légaliser une pratique».

De nombreux élus de tous bords avaient défendu une série d’amendements visant à la suppression de cet article de loi mais les deux chambres l’ont adopté « conforme ». Voté par 214 voix pour et 121 contre, cet article de la proposition de loi «Sécurité globale» ne pourra plus être modifié dans la suite de la navette.