Marseille : Un Carnaval réunissant 6.500 personnes se termine en affrontements avec les forces de l’ordre

Capture twitter

Environ 6.500 personnes selon la préfecture de police se sont réunis à Marseille cette après-midi pour célébrer un Carnaval, pourtant interdit pour cause de crise sanitaire. Lors de ce rassemblement, aucun geste barrière n’était respecté. Très peu de monde avait un masque de protection sur le visage.

Si les carnavaliers se réclamaient du droit à l’irrévérence et à la liberté, de nombreux observateurs, notamment sur les réseaux sociaux, se sont rapidement alarmés de voir un si grand nombre de personnes s’affranchir des règles de distanciation et de protection en pleine crise sanitaire. À commencer par la préfète de police des Bouches-du-Rhône

« Ni déclaration en préfecture, ni masques, ni distanciation physique. Irresponsabilité totale des participants au carnaval. » Pouvait-on lire sur leur compte Twitter.

Vers 19h, des heurts ont éclatés en centre-ville. La préfecture de police a annoncé « la dispersion du cortège » à La Plaine, où 1.000 personnes étaient encore rassemblées. Des interpellations ont eu lieu notamment pour des « jets de projectiles ». Regardez les vidéos :