Gradignan : La femme qui avait noyé ses 3 enfants de 5, 8 et 9 ans s’est suicidé en prison

@actupenit.com

Une femme, âgée de 41 ans, a été retrouvée morte dans sa cellule de la prison de Gradignan, en Gironde. C’est sa codétenue qui a fait la macabre découverte dans la nuit de samedi à dimanche. 

Selon les premières constatations, une blessure à l’aine avec section de l’artère fémorale serait à l’origine du décès. Une lame de rasoir et une paire de ciseaux ont été retrouvés à proximité de son corps. La piste du suicide est privilégiée. 

En avril 2018, à Mérignac, cette infirmière anesthésiste avait drogué ses enfants de 5, 8 et 9 ans avant de les noyer. Puis elle avait tenté de se suicider en absorbant des médicaments. 

Dans une lettre, elle avait expliqué son « mal-être ». Elle devait être jugée prochainement devant la cour d’assises de Gironde. 

Quant à sa codétenue, elle a été hospitalisée en état de choc rapporte le journal FaitsDivers.