Un proche d’Assa Traoré accuse les policiers : « 80% sont racistes et la justice est négrophobe » Regardez

Réuni samedi 20 mars pour la Marche des Solidarités, le collectif Adama a une nouvelle fois délivré un message de haine envers les policiers et accusé la France et la justice de racisme.

Voici les propos tenus par Samir B. Elyes, du Comité la Vérité pour Adama, lors de la Marche des Solidarités qui s’est tenue samedi à Paris.

« Ça fait quarante ans que ça dure, on a bien affaire à une justice négrophobe, à des policiers racistes dans nos quartiers. 80% des policiers sont racistes, ils ne nous aiment pas… La justice leur délivre des permis de tuer. On est en colère contre la police et la justice », déclarait-il sur la scène. Assa Traoré, soeur d’Adama Traoré, était à ses côtés sur la tribune. 

Soutenu par plusieurs membres dont Assa Traoré sur sa gauche, il continue à scander que la seule présence des policiers à cette manifestation lui « fait du mal ». Il ajoute alors : « On ne veut plus qu’ils rentrent dans nos quartiers […] Montrons leur qu’on est en colère contre la police et la justice, des morts il va encore y en avoir. » Usant toujours d’un discours de victimisation, le comité pour Adama estime qu’il y a un « traitement pour les familles noires et arabes » et un autre« pour les autres ».