Le petit Django avait été massacré, éventré et éviscéré. Son maître condamné à 2 ans de prison dont un an ferme

Ce mercredi, un petit chiot de 6 mois avait été retrouvé mort dans un fossé. Le maître de l’animal a été condamné par le tribunal correctionnel de Sainte ce vendredi à une peine de deux ans de prison dont un an ferme.

Le petit chien, un croisé épagneul est mort des suites des actes de cruauté qui lui ont été infligés. C’est son maître, âgé de 20 ans qui a été jugé ce vendredi.

Mercredi, le chiot avait été découvert mort, dans un fossé par un voisin. il était éventré, éviscéré et avait le crâne enfoncé. Il se trouvait dans un sac plastique brûlé. Lors de sa première audience, le maître du chiot avait expliqué que son animal avait été percuté par un camion, mais le vétérinaire qui l’a examiné a rapidement exclut cette hypothèse.

L’histoire de ce petit chien est glaçante. Ce mercredi, Django s’échappe de la maison avec un autre chien qui au passage a été déclaré volé. Le jeune homme parvient à les retrouver. Lors du chemin retour il frappe à au moins trois reprises le petit chien de trois coups de pied dans le ventre. Puis durant une promenade, l’homme projette dingo dans les airs à plusieurs reprises en se servant de la laisse. Il finira par l’attaché à un arbre et partir.

🔴 Vous Pouvez Nous Soutenir En Cliquant Ici Et Visiter La Boutique De Soutien En Cliquant Ici ! 🔴

À LIRE :  🇫🇷 Jawad Bendaoud : 6 mois de prison pour avoir tenté d'incendier sa cellule

Un automobiliste qui découvrira le chien le portera chez le vétérinaire. Quand l’homme a été avertit que son chien été là-bas, il a voulu se rendre sur place, mais il sera arrêté par les forces de l’ordre alors qu’il conduisait sans permis de conduire.

Il sortira ensuite du commissariat et récupérera le chiot. Le soir même, le petit chien sera tué dans d’atroces circonstances. Jugé en comparution immédiate ce vendredi, le prévenu a écopé d’une peine de deux ans de prison dont un an ferme. Un mandat de dépôt a été délivré, l’homme de 20 ans a été écroué à l’issue de l’audience rapporte le journal Sud-Ouest.