Marseille : Rodéos sauvages. 33 motos, quads et Scooter ont été détruits par la police

Photo Préfète de police des Bouches-du-Rhôn

Le week-end dernier pas mois de cinq motos ont été saisi dans les quartiers Nord de Marseille. Ce mardi matin, les forces de l’ordre ont procédé à la destruction de 33 motos, quads et Scooter.

Des motos saisies par la police à l’occasion des quelque 1.100 contrôles réalisés depuis la loi du 3 aout 2018 qui instaure des règles plus dures contre les utilisateurs de ces engins, interdits dans les rues comme dans les sentiers rapporte le journal France Bleu.

« L’idée, c’est de continuer à frapper fort, cinq motos ont encore été récupérées le week-end dernier. » explique Frédérique Camilléri, préfète de police des bouches du Rhône.

Interdîtes sur la voie publique, car non homologuées, elles sont souvent utilisées par des jeunes individus sur les routes du département, en dépit de tout code de la route. Ces motos peuvent terroriser un quartier tout entier à cause du bruit qu’elles génèrent, mais elles servent aussi à convoyer des drogues d’un point de deal à un autre rapporte le quotidien.

« Les trafiquants aimeraient bien jouer au chat et à la souris avec nous, mais le but ça n’est pas de prendre des risques, on ne chasse pas les motos, on les saisit. » explique le commissaire, Patrick Longuet, chef de la division nord.

La police du département incite les riverains à commune aux autorités (17) les infractions constatées par ce genre de véhicule et promet qu’ils seront retrouvés.