Affaire Zecler : Le tribunal rejette le recours de SOS racisme contre l’aide financière accordée aux policiers

Le recours de l’association SOS Racisme contre la prise en charge par l’État des frais de justice des policiers dans l’affaire Zecler a été rejeté par le tribunal administratif ce mercredi.

Selon une source proche du dossier dans Le Figaro, statuant en référé, le tribunal administratif de Paris a estimé que SOS Racisme n’avait «pas d’intérêt à agir», en soulignant que l’attribution de «la protection fonctionnelle» concernait «l’employeur et l’employé», en l’occurrence le préfet de police de Paris, Didier Lallement, et les policiers mis en cause.

À LIRE :  🇫🇷 Le-Mans : Un détenu agresse deux surveillants de la prison avec une fourchette

SOS Racisme avait saisi fin janvier le tribunal administratif de Paris, estimant que l’attribution de cette aide était «une décision aberrante» du préfet. Le recours n’étant ainsi pas jugé recevable, le tribunal n’a pas eu à se prononcer sur le fond.