Oise : Deux individus attaquent un couple de gendarmes à leur domicile pour se venger. L’un des militaires fait feu.

©️Stéphane Bommert

Un couple de Gendarmes d’une unité du nord de l’Oise a été attaqué dans son logement de service par deux individus ce mardi soir. L’origine de l’agression serait une procédure diligentée à l’encontre des deux individus par l’un des deux gendarmes pour outrage suivi d’une rébellion le 15 mars dernier.

L’un des deux gendarmes a été dans l’obligation de faire usage de son arme pour neutraliser l’un des agresseurs. Celui-ci a été blessé au bassin. Comme le relate La Voix du Gendarme, les faits sont survenus vers 21 heures, les deux agresseurs ont pénétré par effraction dans le logement de service du couple de Gendarmes, situé à l’extérieur de la caserne de Gendarmerie.

Alors qu’il est descendu au rez-de-chaussée, le gendarme s’est retrouvé face à face avec l’un des deux hommes. L’individu est menaçant, le militaire lui demande de s’arrêter mais il n’obtempère pas. Le gendarme fait feu une première fois sans le toucher. L’agresseur, très déterminé continue à s’approcher. Cette fois le militaire l’atteint au bassin. Il lui portera les premiers soins et fera appeler les secours par son épouse.

Le second individu a été interpellé et placé en garde à vue à Beauvais où il est entendu par la brigade de recherches. L’enquête sur l’usage des armes a été confiée à la section de recherches d’Amiens. Comme l’a expliqué le magazine spécialisé, le commandant de groupement de l’Oise, le colonel Tugdual Vieillard-Baron et le général Mathieu Frustié, commandant la formation administrative de Picardie se sont rendus sur place afin d’apporter leur soutien au couple de Gendarmes et à l’ensemble de la brigade et de la compagnie de Beauvais.