Lyon : Libéré de prison grâce à la crise du Covid, il viole une jeune fille mineure

©️ACTUPenit.com

Un détenu qui avait été condamné à 4 ans de prison en 2018 pour des faits d’agression sexuelle sur sa compagne a bénéficié d’une sortie de prison anticipée grâce à la crise du Covid-19. Six mois après sa libération, il viole une jeune fille mineure.

Depuis le début de l’année 2020, l’épidémie de coronavirus touche le pays. Le gouvernement avait fait le choix de libérer 6000 détenus afin de diminuer la promiscuité dans les cellules. Ces ainsi qu’un détenu incarcéré à Lyon depuis deux ans a bénéficié d’une sortie anticipée.

Mais ce mardi 13 avril, un avocat convoque des journalistes pour une conférence de presse en compagnie d’une jeune femme de 17 ans et de ses parents. Il annonce alors que cet individu a violé sa cliente mineure au moment des faits, à l’automne 2020, soit six mois après sa libération.

Maître Fabien Rajon et la famille de la victime dénoncent un « scandale judiciaire« , alors même qu’il était indiqué dans la décision « que le risque de récidive n’était pas exclu« . L’avocat a annoncé avoir intenté un recours contre l’Etat pour faute lourde. Interrogé au micro de RMC, le père de la victime dire ressentir de la « colère et de la douleur ». Il se demande « comment de tels individus ont pu être libérés ? ». La jeune adolescente est « traumatisée mais veut combattre et ne veut pas passer ça sous silence », ajoute sa mère.

Le violeur présumé a été placé en détention provisoire et mis en examen par le parquet de Grenoble comme le relate le journal LyonMag.