Seysses : Incroyable évasion en pleine nuit d’un détenu de la prison

Un détenu de la maison d’arrêt de Seysses, proche de Toulouse, s’est évadé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le détenu a, vers 4 heures du matin, casser le pied de sa table et s’en est servi comme manche pour forcer la fenêtre de sa cellule. Celle-ci se situe au premier étage du bâtiment des courtes peines.

Selon les informations de La Dépêche, l’homme, âgé d’une trentaine d’années, devait sortir de prison en septembre 2021. Après avoir réussi à dégonder la lucarne, il s’est retrouver à l’extérieur du bâtiment, a sauté le grillage et s’est évanoui dans la nature.

Selon les syndicats de l’établissement, les alarmes sont défaillantes. L’un des syndicalistes explique « Ces alarmes sont défaillantes. Neuf fois sur dix, elles sonnent pour rien. Il a cru que c’était une nouvelle fausse alerte ».

C’est vers six heures du matin, au moment de la ronde que les surveillants vont découvrir ce qu’il s’est passé. Arrivés devant la cellule, les fonctionnaires ne voient rien, l’œilleton est bouché. Ils décident d’appeler le gradé pour ouvrir la cellule et vérifier que les deux détenus s’y trouvent toujours.

Stupeur, l’un des deux occupants a disparu. Son codétenu, couché sur le lit dit n’avoir rien remarqué. Les gendarmes de la communauté de brigades de Seysses sont chargés de l’enquête. Le fugitif, au passé judiciaire bien chargé, est activement recherché.