10.000 policiers et gendarmes en plus d’ici 2022 : Emmanuel Macron veut « plus de bleu sur le terrain »

©️ Facebook Spannagel Maxime Photographie

Alors qu’il se rend aujourd’hui à Montpellier pour parler de sécurité, Emmanuel Macron a confirmé son objectif de 10.000 policiers et gendarmes en plus d’ici la fin du quinquennat.

Le président de la république a expliqué que « chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu’au début, sans exception ». Comme le relate Le Parisien, le chef de l’état a déclaré « chaque Français verra plus de bleu sur le terrain en 2022 qu’en 2017. Ça rassure les gens, ça dissuade les délinquants ».

Emmanuel Macron a également annoncé la création à Montpellier d’une « école de guerre avec de la formation continue » pour les policiers en expliquant qu’ils effectueront des formations de trois à six mois tout au long de leur parcours. Il souhaite également la modernisation de leur uniforme et le remplacement de la casquette par un calot.

Après avoir affirmé que « Il n’y a pas de violence systémique de la police, c’est faux ; il n’y a pas de racisme systémique de la police, c’est faux, pas plus qu’il n’y en a dans la gendarmerie ou au sein de l’État ». Le président a exprimé son soutien aux policiers attaqués, en particulier ceux de Viry-Châtillon, brûlés par un groupe d’assaillants en 2006, mais n’a pas commenté la décision de justice qui a abouti ce dimanche à cinq condamnations et huit acquittements.