Val-de-Reuil : Lourdes peines de prison pour des surveillants jugés pour une intervention qui a dégénéré

© actupenit.com

Plusieurs surveillants du centre de détention de Val-de-Reuil, âgés de 36 à 52 ans, ont été jugés ce mardi par la cour d’appel de Rouen.

Les faits reprochés remontent au 7 février 2020, ce jour-là, un détenu signalé comme « potentiellement agressif » a refusé une fouille par palpation et a porté un coup de stylo dans le menton d’un surveillant. Comme le relate Le Figaro, selon le récit des fonctionnaires, le détenu s’était débattu et cogné la tête au sol « dans un accès de rage ».

Lee-Bett F, le détenu, a déclaré aux enquêteurs avoir été plaqué au mur lorsqu’il a donné le coup de stylo et qu’ensuite plusieurs surveillants s’étaient jetés sur lui, que l’un d’entre eux lui avait placé un genou sur la nuque et qu’il avait reçu des coups de talon au visage.

L’un des surveillants a été condamné à 4 ans d’emprisonnement, dont 2 avec sursis. Il avait été condamné en première instance à deux ans dont un an ferme. La cour d’appel a confirmé l’interdiction définitive d’exercer la fonction de surveillant dans l’administration pénitentiaire. Un second surveillant a été condamné à 12 mois d’emprisonnement dont 6 avec sursis, avec interdiction définitive d’exercer.

Deux autres surveillants ont été condamnés à 6 mois et trois mois ferme et reconnus coupables de «non empêchement de délit portant atteinte à l’intégrité physique» de la victime. Un cinquième surveillant a vu sa condamnation à 4 mois ferme en première instance maintenue. Les demandes des prévenus de non inscription des condamnations au casier judiciaire ont toutes été rejetées.