Seine-et-Marne : Les policiers veulent interpeller les occupants d’une voiture volée mais sont pris à partie par une cinquantaine d’individus

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

Alors qu’ils veulent contrôler les occupants d’une voiture volée ce lundi à Roissy-en-Brie, une patrouille de police va être violemment prise à partie par une cinquantaine d’individus.

Les faits se sont produits vers 18h30, les policiers de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) repèrent une Renault Clio qui ressort volée dans leur fichier. À l’intérieur du véhicule, se trouve plusieurs individus qui écoutent de la musique.

Les policiers arrivent à hauteur de la voiture mais le conducteur démarre et se retrouve bloqué quelques mètres plus loin. Les occupants de la voiture prennent la fuite à pied mais les hommes de la BAC arrivent à interpeller l’un d’eux.

Comme le relate Actu.fr, rapidement, un attroupement hostile de plusieurs dizaines de personnes se forme autour d’eux. Les policiers sont la cible de jets de projectiles, comme des pierres, une trottinette, mais aussi de mortiers d’artifices. Ils devront utiliser des grenades de désencerclement en attendant l’arrivée de renforts.

L’un des agresseurs a été touché au visage par un tir de mortiers d’artifice. Les policiers ont réussi à l’extraire. Souffrant d’une blessure à la joue, il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers. L’individu interpellé, a été placé en garde à vue mais a finalement été laissé libre. La justice a estimé que l’infraction n’avait pas été caractérisée. Si aucun fonctionnaire n’a été blessé, un véhicule de police a été endommagé.