Seine-Saint-Denis : Un policiers se retrouve isolé lors d’une opération anti-stups et se fait lyncher « Tuez-le, c’est un sale chien de flic »

© Kevin Bonkendorf Photographie

C’est une scène d’une extrême violence qu’a vécu un policier, âgé de 32 ans, ce lundi 26 avril à Bagnolet en Seine-Saint-Denis.

Le policier, membre du groupe de soutien opérationnel de Paris (GSO 75), participe avec ses collègues à une opération contre les dealers de la cité de la Capsulerie, une cité de Bagnolet bien connue pour abriter un important trafic de stupéfiants, surnommé « le four de la Cap’s ».

Selon les informations de LCI, certains policiers sont à pied, d’autres sont en renfort sur les flancs de la cité à deux-roues. Au top action, l’ensemble des policiers se lancent dans l’interpellation d’un des dealers. Mais l’un des policiers à deux-roues intervient mais se retrouve seul, isolé, dans la cité. 

Un homme avec une capuche s’approche de lui et crie alors : « Fumez-le, c’est un schmitt, tuez-le ! ». Le policier démarre et tente de s’extraire de la cité, mais plusieurs personnes lui barrent la route, lui jettent des pierres et lui donnent des coups de pied afin de le faire chuter. Le policier explique chez LCI, « Je me faisais lyncher au sol. Je continue à recevoir des coups de pied type pénalty pleine tête, je ne suis protégé que par mon casque de moto. […] Ma tête faisait des allers-retours gauche-droite sous la violence des coups et j’entends encore « on va te fumer, on va te crever, sale fils de pute, sale keuf ».

Le policier évoque ensuite un « vrai trou noir », sentant « les coups » mais ne percevant alors plus « la douleur ». Il sera finalement extrait par l’un de ses collègues puis d’autres renforts mettront fin à ce lynchage. Les clés de son deux-roues ont été volés. Le policier souffre d’importantes migraines, de nombreuses plaies au visage, de douleurs aux mains et au genou. Deux individus sont ce mercredi en garde à vue. Une enquête a été ouverte. L’Incapacité Temporaire de Travail (ITT) du policier n’est pas encore connue.