Tribune de militaires dans « Valeurs actuelles » : Dix-huit signataires en activité vont être convoqués devant un conseil militaire

Le chef d’état-major des Armées a réagi suite à La Tribune de militaires dans « Valeurs actuelles » le 21 avril dernier.

Pour rappel, une vingtaine de généraux, une centaine de hauts gradés et plus d’un millier d’autres militaires cosignaient une tribune parue dans Valeurs Actuelles, évoquant « le délitement » de la France.

Dix-huit militaires en activité vont passer devant un conseil militaire, a annoncé le chef d’état-major des Armées, mercredi 28 avril. Comme le relate France Info, le général Lecointre a expliqué qu’ils recevront « des sanctions disciplinaires militaires », en évoquant des sanctions « plus fortes pour les plus gradés ». « Je considère que plus les responsabilités sont élevées, plus l’obligation de neutralité et d’exemplarité est forte ».

Le général Christian Piquemal, ancien patron de la Légion étrangère, également signataire de cette tribune, a déjà été radié en 2016 des cadres de l’armée pour avoir participé à une manifestation interdite contre les migrants à Calais.

Le général Lecointre a indiqué « Je vais lui envoyer une lettre pour lui dire qu’il est indigne, salit l’armée, la fragilise en faisant un objet de polémique nationale », « Je leur conteste à tous (…) le droit de prendre des engagements politiciens en mettant en avant leur grade », a-t-il ajouté.