Loiret : Un véhicule de gendarmerie essuie des tirs lors d’une intervention

©️ Sicom-urgence.fr

Un véhicule de gendarmerie a essuyé des tirs dans la nuit de samedi à dimanche à Gien dans le Loiret.

Vers 23 heures, une jeune femme se présente à la gendarmerie et explique que son père s’est fait agresser sur un camp de gens du voyage sédentarisés route de Briare.

Comme le relate France Bleu, deux véhicules du Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie (PSIG), se rendent immédiatement sur les lieux de l’agression. Mais à peine arrivés sur place, l’un des véhicules essuie des tirs de fusil de chasse.

77 impacts de plomb seront recensés sur le véhicule des gendarmes. Par miracle, aucun blessé n’est à déplorer du côté des forces de l’ordre. Des renforts sont alors demandés. Une trentaine de militaires venus de tout le Loiret se rendent sur place.

Le procureur de la république saluera le grand professionnalisme et le sang-froid dont ont fait preuve les gendarmes car ils vont réussir à interpeller six personnes, dont plusieurs armées, sans faire usage de leurs armes. Un mineur de 17 ans, soupçonné d’être le tireur, devait être présenté ce mardi matin devant un juge des enfants.