Essone : Deux policiers blessés par des jets de parpaings et des tirs de mortiers d’artifice aux Ulis

©️ Sicom-urgence.fr

Nouvelle soirée de violences contre les forces de l’ordre dans l’Essone sur la commune des Ulis mardi soir. Des affrontements ont éclatés en représailles à une interpellation quelques heures plus tôt. Deux policiers ont été blessés comme l’explique ACTU17.

Tout a commencé vers 18 heures quand les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont effectué une opération anti-stupéfiants dans le quartier du Bosquet aux Ulis. Un individu âgé de 24 ans, connu des services de police a été interpellé et placé en garde à vue.

Vers 19H30, une perquisition s’est déroulée à son domicile. C’est là que la situation a dégénéré. Les policiers ont été pris à partie par une vingtaine d’individus. Des jets de projectiles et des menaces de représailles ont été faites alors que deux élus municipaux se seraient présentés et auraient tenté de s’opposer également à la perquisition comme l’explique une source policière à ACTU17.

par ailleurs, l’un d’elle aurait chuté au sol et aurait accusé un policier de lui avoir fait un croche-pied.

Pus vers 20 heures les policiers se sont retrouvés face à une centaine d’individus hostiles. Des grilles des parpaings et des pavés ont été lancé vers les forces de l’ordre en plus des mortiers d’artifice habituels.

Il ne faudra pas moins de 20 équipages de police pour rétablir l’ordre dans le quartier. Un dispositif particulièrement important pour faire face à ce genre de situation. Le calme ne reviendra qu’après 21h45. Un policier sera sérieusement blessé par un jet de parpaing. 10 jours d’ITT lui seront attribués. Un autre agent sera lui aussi blessé au niveau du coude.

Un véhicule de police sera endommagé. Une enquête est en cours afin de permettre l’identification des auteurs de cette attaque.