Bourg-en-Bresse : Un détenu menace de se pendre. C’était un véritable guet-apens. deux surveillants blessés

Actupenit

Deux surveillants du centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse ont été blessés ce mercredi 5 mai 2021 par un détenu placé au quartier disciplinaire (QD) qui menaçait de se pendre.

En début d’après-midi, un détenu a déclenché son interphone pour prévenir les surveillants du QD qu’il allait se pendre dans sa cellule. L’individu faisait l’objet d’une procédure disciplinaire après des morsures sur le personnel lors d’une précédente intervention. Il était donc géré systématiquement par des surveillants équipés de tenues d’intervention.

Suite au signalement du détenu, des fonctionnaires se sont rapidement équipés afin d’intervenir en cellule et préserver l’intégrité physique de ce dernier.

Lors de l’entrée dans la cellule, les surveillants ont constaté une corde confectionnée avec des draps reliant son lit à la grille de sécurité de la cellule disciplinaire. Mais comme l’explique, le syndicat FO Pénitentiaire, l’homme ne voulait pas mettre fin à ses jours. Bien au contraire. il avait établi un véritable guet-apens en préparant des barquettes d’urine pour asperger le personnel.

L’intervention sera déclenchée afin de maîtriser le plus rapidement possible l’individu surexcité. Ce dernier parviendra à porter des coups aux agents et à en mordre deux au niveau de la cuisse.

Le bilan de cette attaque est lourd coté pénitentiaire. Un surveillant s’est vu prescrire 15 jours d’ITT après une entorse à l’épaule. Un autre, 4 jours d’ITT.

Le syndicat réclame le transfert disciplinaire de l’agresseur dans une unité pour détenus violents (UDV) et réclame une dotation de pistolet à impulsion électrique dans ce genre de quartier spécifique de la prison afin de dissuader les détenus de s’en prendre aux fonctionnaires.