Sarthe : Il s’en prend violemment à un gendarme dans la queue d’un supermarché

© actupenit.com

Un homme a été jugé ce vendredi devant le tribunal correctionnel du Mans. Le mis en cause s’en était pris à un gendarme adjoint volontaire de 20 ans dans la queue d’un supermarché à Beaumont-sur-Sarthe.

Les faits sont survenus le 6 mai dernier, le jeune militaire fait ses courses en tenue de service lorsqu’il est pris à partie par un individu âgé d’une trentaine d’année. Comme le relate Actu.fr, l’homme est très véhément, profère des menaces, dit qu’il va l’attendre à la sortie du magasin, pour « le saigner et le fumer ».

Interpellé, le suspect, dont le casier judiciaire comporte déjà 17 mentions, a maintenu les menaces lors de son audition. « Je pourrais lui mettre la raclée, le rendre handicapé à vie. Je suis une machine de guerre ». L’individu explique être un ancien commando et militaire. Il s’avère qu’il ne l’a jamais été.

Jugé devant le tribunal ce vendredi, l’homme persiste « Ce gendarme a commis une erreur en me manquant de respect, il est arrogant pour un jeune militaire ». Il évoque des regards sans que le militaire ne voit de quoi il s’agisse.

Un couteau de cuisine avait été découvert dans son sac à dos. Pour se justifier, il explique « Quand vous vous retrouvez avec huit types armés de sabres autour de vous, c’est normal d’avoir de quoi vous défendre » avant d’assurer s’être déjà retrouvé dans une telle situation « Je le laisserai tranquille s’il arrête de se moquer de moi. C’est donnant donnant ».

Le tribunal a rejeté la demande d’expertise psychiatrique de l’avocate de l’intéressé et l’a condamné à un an de prison, dont 4 mois de sursis probatoire. Un sursis de deux mois a été révoqué. Il a également l’interdiction d’entrer en contact avec le militaire.