Saint-Martin-de-Ré : Les détenus réclament une indemnisation de 100€ par fouille intégrale

Illustration ©️Pixabay

Huit détenus de la prison de Saint-martin-de-Ré ont saisi la justice afin de demander réparation du ou des préjudices subis à hauteur de 100 euros par fouille intégrale.

Pour leur avocat, Me Alexandre Ciaudo « Ils vivent tous très mal le fait d’être mis à nu, de devoir montrer leurs parties intimes, d’être obligé de s’accroupir, c’est très humiliant ».

La loi du 24 novembre 2019 est très claire : Son article 57 dispose que les fouilles intégrales doivent être justifiées par deux principes : « la présomption d’une infraction » ou « les risques que le comportement des personnes détenues fait courir à la sécurité des personnes et au maintien de l’ordre dans l’établissement ».

Il est donc tout à fait normal d’effectuer ce genre de fouille sur des détenus. « On reçoit quand même un public de personnes condamnées pour terrorisme et autres » argumente le responsable du syndicat FO pénitentiaire en Nouvelle-Aquitaine, Emmanuel Giraud pour le journal France 3, « et ce ne sont généralement pas des enfants de chœur« . « On fouille un détenu à corps quand on a une suspicion de quelque chose, qu’il porte sur lui une arme blanche de fabrication artisanale par exemple. Une fouille n’est pas organisée juste pour embêter le détenu, c’est un acte de sécurité.« 

Le tribunal de Poitiers devrait examiner les demandes d’indemnisation des huit plaignants ce lundi 10 mai.