Meurtre d’Arthur Noyer : Nordhal Lelandais n’a pas montré la moindre émotion à l’annonce du verdict

Capture Facebook

Il aura fallu 6 heures de délibéré ce mardi soir, la cour et les jurés ont condamné Nordhal Lelandais à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d’Arthur Noyer.

Nordhal Lelandais a été reconnu coupable un peu avant minuit d’homicide volontaire sur la personne d’Arthur Noyer et condamné à 20 ans de réclusion criminelle, dont deux tiers de période de sûreté. Il a également été condamné à un suivi socio-judiciaire avec injonction de soins pendant 10 ans.

Comme le relate Le Point, l’accusé n’a pas montré la moindre émotion à l’annonce du verdict. Plus tôt dans la journée, l’avocate générale avait requis trente ans de réclusion criminelle contre lui. « Je considère que la gravité du meurtre commis par Nordahl Lelandais, ses actions périphériques, ses éléments de personnalité très défavorables justifient une peine de trente ans »

Tout au long du procès qui s’est ouvert le 3 mai devant la cour d’assises de Savoie, l’ancien maître-chien de 38 ans s’en est tenu à la version peu vraisemblable qu’il a livrée lors de ses aveux en mars 2018 : celle d’une rixe qui aurait mal tourné. La cour et les jurés ont eu « l’intime conviction » que Nordahl Lelandais avait volontairement tué Arthur Noyer.