Cévennes : La traque de Valentin Marcone continue. Le message poignant du père qui demande à son fils de se rendre.

©️ Facebook Spannagel Maxime Photographie

La traque de Valentin Marcone, l’homme soupçonné d’avoir tué son patron et un de ses collègues est toujours activement recherché par un dispositif exceptionnel de gendarmes déployé en pleine forêt cévenole, dans le Gard. 

Dans un message audio destiné à son fils, le père de Valentin Marcone lui demande de se rendre et assure qu’il a obtenu la garanti «qu’il n’y aura pas (de coup de) feu» s’il dépose les armes.

Depuis mardi 11 mai, c’est une véritable chasse à l’homme à laquelle 350 gendarmes, et notamment des unités d’élite du GIGN et du Peloton spécialisé de protection de la gendarmerie, se livrent pour capturer le forcené décrit comme très dangereux, fin connaisseur des lieux et expert en tir sportif.

Comme le relate La Dépêche, il serait d’ailleurs muni d’une arme longue pouvant atteindre sa cible à 300 mètres. Un officier de terrain de la gendarmerie a expliqué « Dans le cadre de cette traque, ce qui compte d’abord c’est le renseignement et l’analyse de ce dernier. Sachant qu’il connaît bien le secteur, il faut être capable de cerner ses déplacements, sa progression et d’évaluer la distance qu’il parcourt. Les gendarmes ne se lancent pas bille en tête à la recherche du fugitif sans plan ni méthode. Il y a un long travail de réflexion en amont pour connaître l’individu et étudier ses capacités techniques et tactiques ».