Gendarme blessé lors de la manifestation pro-Palestine à Paris : Il a été touché en pleine tête par un projectile

Le militaire a été pris en charge par les sapeurs-pompiers qui ont pu intervenir rapidement.

Alors que le rassemblement de soutien à la Palestine, qui était interdit par la préfecture de Paris, s’est rapidement transformé en affrontement entre manifestants et forces de l’ordre dans le quartier de Barbès-Rochechouart, un gendarme a été blessé en fin de journée vers la porte de Clignacourt où s’étaient déplacés plusieurs centaines de protestataires.

Aux alentours de 18h30, un militaire a été projeté à terre, vraisemblablement victime d’un jet de projectile au niveau de la tête. Il a immédiatement été encadré par plusieurs autres gendarmes présents sur place, puis par les sapeurs-pompiers, qui ont pu intervenir rapidement pour évaluer « la gravité de son état », selon un tweet de la préfecture de police. Selon des informations obtenues par BFMTV, l’homme est choqué mais conscient, et a été conduit à l’hôpital pour un bilan.

Dans ce même tweet, la préfecture a tenu à manifester « toute sa solidarité envers les militaires de la gendarmerie engagés sur le service d’ordre ».