Vannes : Après une interpellation, un groupe d’individus débarquent au commissariat pour en découdre avec les policiers

©️GPFS Média

Ce jeudi 27 mai, un individu a été interpellé par les forces de l’ordre dans le quartier de La Bourdonnaye à Vannes dans le cadre d’une opération anti-stupéfiants. Il a été placé en garde à vue au commissariat. Des individus ont tenté d’y entrer en force.

Jeudi 27 mai, le chien policier de Vannes a découvert de la drogue dans la cave d’un immeuble du quartier de La Bourdonnaye. Cette découverte s’est soldée par l’interpellation d’un individu. « Depuis plusieurs jours, nous avions des remontées d’informations concernant l’installation de jeunes dans les caves pour alimenter le trafic » explique une source policière au journal Ouest-France.

Dans une cave, un chien découvrira une dizaine de barrettes de résine de cannabis ainsi que des cocottes de cocaïne. Les deux locataires de la cave ont été entendus en audition libre. Ils ont expliqué ne pas avoir connaissance de son utilisation.

Mais peu avant 20 heures, huit individus ont débarqué devant le commissariat de Vannes en prétextant avoir des affaires à récupérer, un sac de vêtements récupéré par les policiers lors de l’opération anti-stupéfiant.

Ces derniers ont été bloqués au niveau du sas. Ils ont commencé à insulter les policiers.« Caillasser la police de Vannes » ou encore « cramer le commissariat » seront notamment proférés. Le plus virulent sera interpellé alors que le reste du groupe sera dispersé à l’aide de lacrymogènes.

Lors de sa garde à vue, le meneur, âgé de 22 ans a reconnu une partie des faits. Il a été présenté au procureur de Vannes ce vendredi. Un de ses comparses a également fait parler de lui. Sur le chemin du retour, il a dégradé une porte de garage dans la rue de la Boucherie. Interpellé peu avant 22 h, il reconnaît les faits lors de sa garde à vue. Présenté au magistrat, cet habitant de Nanterre de 21 ans a été incarcéré dans l’attente de son jugement. Il est déjà connu des services de police.