Assassinat du policier Xavier Jugelé sur les Champs-Elysées : Le procès s’ouvre ce lundi

Ce lundi 7 juin 2021 s’ouvre le procès de l’assassinat du policier Xavier Jugelé. Le 21 avril 2017, alors qu’il assurait la sécurité près du service culturel de l’ambassade de Turquie lors d’un rassemblement kurde, ce policier avait été abattu de deux tirs de fusil d’assaut. Deux autres fonctionnaires avaient été blessés.

L’assaillant, un franco-Algérien, âgé de 39 ans, Karim Cheurfi avait ouvert le feu sur le véhicule des policiers avant d’être ensuite abattu par les collègues du policier sur l’Avenue des Champs-Elysées à Paris.

Les tirs de l’assaillant avaient également blessé deux autres policiers et une touriste allemande. Une attaque revendiquée par le groupe État Islamique peu après les faits. Par ailleurs, l’assaillant était connu pour sa haine envers les forces de l’ordre. Il avait été condamné en 2005, à 15 ans de réclusion criminelle pour « tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Xavier Jugelé avait été fait Chevalier de la Légion d’honneur et capitaine de police à titre posthume.  

Ce lundi, quatre individus, soupçonné d’avoir aidé le terroriste à se procurer les armes pour commettre son attaque seront sur le banc des accusés. Par ailleurs, la qualification de terroriste a été retenue pour l’un des quatre accusés. Nourredine Allam serait à l’origine de la vente de la Kalachnikov avec laquelle Xavier Jugelé a été abattu.

Ce dernier sera jugé pour « association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d’un crime » tandis que les trois autres pour  « détention d’armes et cession d’armes ». 

Parmi les parties civiles, se trouveront les proches du policier ainsi que les blessés du 20 avril 2017.