Perpignan : Deux détenus homme et une femme font monter la tension dans la prison

@actupenit.com

La tension est palpable au sein du centre pénitentiaire de Perpignan ces dernières semaines, trois détenus placés à l’isolement posent problème.

Les surveillants de l’établissement demandent le transfert rapide de deux détenus homme et d’une détenue, tous placés à l’isolement. Comme l’explique un syndicaliste dans L’Indépendant, « L’un d’eux a mis volontairement le feu à sa cellule, l’a barricadée, et a agressé à plusieurs reprises les personnels. Il a, de plus, montré son sexe à l’officier féminin du secteur, et a menacé régulièrement les agents en ces termes : «Allah akbar, vous êtes tous des juifs, on va tous vous cramer dans des camps de concentration, je vais faire exploser vos enfants …» 

Le second, en plus des crachats à plusieurs reprises sur les fonctionnaires a lui aussi menacé les surveillants, « Allah Akbar, je vais mettre une bombe, je vais tous vous tuer, et je vous couperai la tête un par un …», «je vous baise, j’ai des Kalachs (Kalachnikov) ».

Dans la cellule de la détenue, il sera retrouvé des armes artisanales ainsi que des écrits menaçants envers les fonctionnaires du secteur, « une bastos entre les deux yeux, le problème est réglé, un nazi tient toujours ses promesses ». Vendredi, elle a agressé une surveillante en lui portant des coups de pied.