Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar mis en examen pour «meurtre aggravé»

MISE À JOUR : Cédric Jubillar a été mis en examen pour « meurtre aggravé » ce vendredi a annoncé son avocat, six mois après la disparition de son épouse, Delphine Jubillar.


Cédric Jubillar est toujours en garde à vue après la prolongation de cette dernière à Gaillac dans le Tarn. Il est entendu par les enquêteurs dans l’affaire de la disparition de sa femme, Delphine Jubillar en décembre 2020.

Les enquêteurs ont en effet relevé des incohérences lors des auditions de Cédric Jubillar et de ses proches. Le couple devait se séparer. Delphine devait le quitter pour un autre homme. L’hypothèse désormais explorée dans le cadre de cette affaire est celle de la jalousie.

Séverine, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar

Mais pour Séverine, la nouvelle compagne de Cédric qui s’est exprimé exclusivismes pour le journal France 3 Occitanie, « il y a présomption d’innocence » : « J’ai passé du temps avec lui pendant ces deux derniers mois. Pour moi, il est innocent, il ne m’a jamais montré une seule fois que ce serait lui qui aurait fait ce geste-là. »

Ce jeudi, le domicile de Séverine a été fouillé par les enquêteurs.

« Il est adorable, il est attachant. Il s’occupe bien de ses enfants, de l’intérieur de sa maison. L’extérieur, je lui ai redonné goût à la vie donc il a commencé à s’en occuper », poursuit sa nouvelle compagne, en référence à l’état délabré du pavillon où vivait le couple Jubillar.

Et de conclure, « Je serais dégoûtée de m’être trompée. Je lui tiendrai la main jusqu’au dernier moment. Qu’on arrête de s’acharner sur moi et sur lui ».

Pour l’heure Cédric, sa mère et son beau-père sont toujours en garde à vue.