Opération Barkhane : Plusieurs militaires blessés ce lundi matin lors d’une attaque à la voiture piégée

Capture Facebook @ri1er · Base militaire

Une attaque à la voiture piégée visant les forces de l’opération Barkhane a fait plusieurs blessés, lundi à Gossi, dans le centre du Mali, selon les informations rapportées par des sources locales à France 24.

Ce lundi 21 juin, au petit matin, les soldats français de l’opération Barkhane ont été frappés par une attaque à la voiture piégée dans le quartier de Kaigourou, à Gossi.

Il y aurait plusieurs blessés dont au moins un grave précise le journaliste de la chaîne, Wassim Nasr. Plusieurs hélicoptères sont partis de Gao, où se situe la plus grande base française, pour venir en aide aux victimes.

Pour l’heure, ni l’état-major de l’Armée de terre française, ni le ministère de la Défense n’ont communiqué au sujet de cette attaque.

Le 17 juin dernier, au cours d’une action de combat, un militaire nigérien avait perdu la vie, un second avait été blessé. Deux militaires français avaient également été blessés.

D’ici 2023, l’opération Barkhane prendra fin. Elle sera remplacée par un dispositif international plus léger d’appui et d’accompagnement au combat des troupes locales, au prix d’une montée en puissance espérée des Européens et d’un investissement majeur des pouvoirs africains.

La France souhaite ne plus essayer de sécuriser des zones où les États africains n’arrivent pas à garder pied, pour se concentrer sur la lutte ciblée contre les djihadistes 

Plus d’informations à suivre.