L’armée française prépare 10.000 soldats à un éventuel grand conflit : L’opération baptisée Orion

Capture Facebook @ri1er · Base militaire

Un conflit armé d’envergure pourrait opposer les pays d’Europe et du monde dans les années à venir et la France s’y prépare.

Pour se faire, l’armée française organise avec les trois armées, de l’air, de terre et la marine nationale, un exercice d’ampleur où près de 10.000 soldats participeront. Lors de celui-ci, les militaires s’entraîneront au niveau stratégique, et simuleront aussi des manœuvres militaires et s’exerceront aux tirs réels relate Le Point.

L’opération est prévue pour 2023, elle se déroulera sur les camps de Suippes, Mailly, et Mourmelon en région Champagne-Ardenne. Elle est baptisée Orion. Des militaires des forces armées étrangères alliées, notamment des belges et des américains, vont prendre part à cet exercice divisionnaire.

Les analystes estiment qu’il va falloir moderniser l’armée française et recruter dans les années à venir. Le budget de la Défense pour 2019-2025 a d’ailleurs été augmenté en conséquence : 50 milliards d’euros par an sur cette période, soit + 46 % par rapport à 2018. Si aucun ennemi n’a été désigné, les experts estiment que que la Russie, la Turquie ou un pays d’Afrique du Nord pourraient être l’adversaire de cet éventuel conflit État contre État.