Clash lors du match France-Suisse : La mère d’Adrien Rabiot s’en serait prise aux familles de Kylian Mbappé et de Paul Pogba. Regardez

people sitting on stadium seats
Photo by Dom Le Roy on Pexels.com

C’est une scène qui s’est déroulée dans les coulisses et qui aurait pu rester secrètes, mais ce matin, elle s’étale dans tous les médias Français… Selon RMC Sport, une dispute aurait éclaté entre la mère d’Adrien Rabiot et les familles d’autres joueurs, à l’issue de la défaite de l’Équipe de France contre la Suisse. 

Selon la chaîne, « une échauffourée » aurait éclaté entre la mère d’Adrien Rabiot et des membres de la famille de Paul Pogba, au coup de sifflet final.

« La mère d’Adrien Rabiot aurait lancé de nombreux joueurs à l’équipe de France et aurait demandé notamment comment Paul Pogba avait pu perdre le ballon qui a entraîné l’égalisation de la Suisse« . Mais ce n’est pas tout car Véronique Rabiot se serait également accrochée avec les parents de Kylian Mbappé : « La mère d’Adrien Rabiot a aussi demandé au père de Kylian Mbappé de recadrer son fils et de faire en sorte qu’il soit moins arrogant. » 

Reprochant à plusieurs journalistes leur attitude envers Kylian Mbappé, Véronique Rabiot se serait disputée ainsi pendant une vingtaine de minutes. « D’autres familles ont assisté à la scène. Elles ont été choquées par l’attitude de Véronique Rabiot et le timing de cet esclandre, dès la fin du match« , rapporte RMC Sports.

Cette mauvaise ambiance s’est transmise aux tribunes depuis le terrain où Paul Pogba et Adrien Rabiot eux-mêmes se sont accrochés lors de l’égalisation suisse. Lors de la pause qui a précédé les prolongations, Didier Deschamps a dû intervenir pour ramener le calme entre ses joueurs.

À la fin du match, il a précisé ses mots auprès de Paul Pogba : « Il fallait le calmer un peu. C’est un leader, il amène les autres. Quand on mène 3-1 et qu’on n’a l’habitude de ça, comme lui depuis qu’il est en équipe de France… Malgré tout, il fallait garder son calme parce qu’il y avait une prolongation à jouer« , a-t-il déclaré.