Les travaux de la prison de Paris la Santé ont-ils été bâclés ? Trois ans plus tard les dégâts sont considérables

Le lundi 7 janvier 2019, la prison de Paris La Santé accueillait ses premiers détenus après quatre ans de travaux. A peine trois ans plus tard, les dégâts sont considérables. En témoignent les photos diffusées sur les réseaux sociaux par le syndicat FO Pénitentiaire.

La prison de Paris La Santé se trouve au cœur du XIVe arrondissement de la ville. Elle est attendue sur 2,8 hectares. D’une capacité initiale de 808 places, dont une centaine en quartier de semi-liberté elle a connu des détenus célèbres comme le capitaine Alfred Dreyfus, le terroriste Carlos, le trader Jérôme Kerviel ou plus récemment le rappeur MHD ou encore Patrick Balkany, l’ancien maire de Levallois Perret.

180 millions d’euros ont été investis pour réhabiliter la prison. Christelle Rotach, la directrice de la prison de la Santé, à Paris, ne cachait pas sa fierté le jour de la réouverture. « C’est un très bel établissement, réhabilité avec goût. Et c’est rare de dire ça d’une prison ! Les quartiers bas historiques, la mise en valeur de la pierre meulière, les coursives lumineuses et la taille humaine de la prison » …

Seulement, à peine trois ans après la fin des travaux, « le constat est sans appel » déplore le syndicat FO Pénitentiaire. « Travail bâclé à moindre coût ! Sans parler des fuites d’eau en mode « cascades » au niveau du parloir famille où dès qu’une pluie se présente, les collègues pataugent… ». En témoignent également les photos postées sur les réseaux sociaux montrant des pièces de la prison avec d’énormes fissures et écroulement partiellement des murs et plafonds.

« Une nouvelle fois, la sécurité des collègues est en péril, il est grand temps que tout cela s’arrête ! » déclare le syndicat qui demande à la direction de déployer tous les moyens nécessaires pour que des travaux soient faits dans les nombreux endroits de la détention ou la situation l’exige tout en précisant qu’il restera très attentif aux avancées faites sur ces sujets qui impactent les conditions de travail des agents.