Besançon : Un policier sérieusement blessé après avoir été fauché par un individu en scooter

© Maxime Spannagel Photographie

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un policier a été sérieusement blessé en intervention dans le quartier des Hauts de St Claude à Besançon. Il intervenait suite aux signalements de rodéos urbains et de tirs de mortiers.

Les faits se sont produits vers 1 heure du matin quand les policiers de la BAC (brigade anticriminalité) intervenaient après des signalements de rodéos urbains et de tirs de mortiers dans le quartier des Hauts de St Claude.

Lorsque les policiers sont descendus de leur véhicule pour se rendre compte de la situation, ils ont immédiatement été visés par des tirs de mortier, et « un ou deux individus juchés sur un scooter leur ont vraisemblablement foncé dessus, laissant à peine la possibilité au policier touché de s’écarter » indique Yves Cellier, le Directeur départemental de la sécurité publique du Doubs, « il a vraisemblablement été percuté, et les auteurs ont pris la fuite« . Le policier a été transporté au CHU de Besançon, ses jours ne sont pas en danger, mais il a dû être a été opéré durant plusieurs heures pour des blessures aux membres inférieurs.  Selon Yves Cellier,  « il existe une inquiétude sur la possibilité qu’il retrouve l’intégral usage de ses jambes« . peut-on lire dans le journal France Bleu.

Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale. Les investigations sont menées sous la direction du Procureur de la République, la qualification provisoirement retenue est celle de violences volontaires avec arme par destination (en l’occurrence le deux-roues) sur personne dépositaire de l’autorité publique. « Croyez-moi« , ajoute solennellement Yves Cellier, « on ne s’en prends pas impunément à un de nos policiers de cette manière-là sans être obligé de rendre des comptes, et ce sera le cas« .