ENAP : Le défilé du 14 juillet se prépare à l’Ecole Nationale de l’administration Pénitentiaire

Photo Facebook ENAP Campus

Le défilé du 14 juillet 2021 marque son grand retour après une cérémonie restreinte l’an passé en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Le défilé du 14 juillet, dont le thème change chaque année, a pour leitmotiv « Gagner l’avenir » pour cette édition 2021, en référence à « la capacité collective de la nation à dépasser les difficultés liées à la crise sanitaire ».

Pour la sixième année consécutive, l’Énap se voit confier la préparation de la délégation pénitentiaire. Un soutien logistique et communicationnel accompagne l’équipe durant l’ensemble de sa mobilisation.

Pour réussir à nouveau ce défi, l’implication totale des personnels accompagnants et des agents sélectionnés, leur capacité à s’unir dans cet exercice puissant de cohésion, et les valeurs qu’ils portent, sont l’unique clé de réussite.

Cette délégation pénitentiaire 2021 de 49 défilants sera dirigée par le chef de corps Stéphane Miret, directeur des services pénitentiaires, adjoint à la cheffe d’établissement du centre pénitentiaire de Riom.

Sous son commandement défileront 9 chefs de services pénitentiaires, 1 personnel du corps de commandement, 24 personnels du corps d’encadrement et d’application, 14 élèves surveillants de la 207e promotion qui finiront leur formation fin juillet.

Pour la 1e fois, des chefs de service pénitentiaire (CSP) vont défiler. Il s’agit d’un nouveau corps de fonctionnaires niveau A, créé à l’occasion de la réforme de la filière de commandement. Les CSP ont des postes d’encadrement importants : ils peuvent être chef d’établissement ou adjoint, chef de détention ou adjoint dans les grands établissements, diriger des services comme un pôle d’extractions judiciaires ou une ERIS (Équipe régionale d’intervention et de sécurité).