Toulouse : Il montre son sexe et blesse un policier lors de sa garde à vue. Il n’aurait pas dû…

©️ Facebook Spannagel Maxime Photographie

Ce mardi 29 juin, un homme de 39 ans a été jugé dans le cadre d’une comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Toulouse pour des faits de violences sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Les faits remontent au 16 mai dernier. Ce soir-là, l’individu alcoolisé est repéré par une patrouille de la police municipale de Toulouse dans le quartier Saint-Cyprien. L’homme se trouve à proximité d’un véhicule qui vient d’être fracturé. Suspecté d’être l’auteur de ce délit, il sera interpellé par la police municipale et conduit jusqu’au commissariat central de Toulouse

C’est une fois en garde à vue que la situation va dégénérer. Alors que les forces de l’ordre vont lui desserrer les menottes à sa demande, l’interpellé va porter un coup de coude à l’un des policiers et lui cassera un doigt. 21 jours d’interruption temporaire de travail (ITT) seront prescrits au policer.

L’homme ne s’arrêtera pas là, il insultera copieusement les forces de l’ordre et sortira son sexe. C’est bien dommage d’avoir eu ce comportement, car au cours des investigations, les policiers vont découvrir que l’homme n’est pas celui qu’ils recherchaient pour le vol. Maus au regard de son comportement et des blessures importantes sur les fonctionnaires, il a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

Avec 13 mentions sur son casier judiciaire notamment pour ivresse sur la voie publique, le procureur de la République a requis 8 mois de prison ferme. À l’issue du délibéré, l’homme, déjà en détention provisoire, a été condamné à huit mois de prison dont quatre mois assortis du sursis probatoire. Il est reparti en détention pour finir de purger la partie de sa peine de prison ferme comme l’explique le journal La Dépêche