Pyrénées-Orientales : L’histoire hors du commun de Rafale. La chance de ce berger hollandais… d’avoir mordu une commissaire de police

Capture Facebook Police Nationale des Pyrénées-Orientales

C’est une histoire hors du commun qu’a connu Rafale, un Berger Hollandais de Cabestany dans les Pyrénées-Orientales.

Tout débute en février 2021, une commissaire de police fait son footing habituel dans son quartier. Elle a pour habitude de passer devant une villa où elle a déjà remarqué un chien assez agressif. Ce jour-là, alors que le portail avait été laissé ouvert par inadvertance, le chien est sorti de son enclos et l’a rattrapée pour la mordre superficiellement au bras.

Celle-ci prend alors contact avec les propriétaires qui lui expliquent qu’ils n’arrivent plus à le maitriser et qu’ils souhaitent s’en séparer mais redoutent de le placer à la SPA par crainte qu’il soit euthanasié. Le chien est assuré et à jour de ses vaccins. La commissaire les invite donc à se mettre en relation avec la brigade canine de Perpignan qui, après de nombreux test médicaux et d’aptitude s’avérant concluants, a emmené le chien en formation plus de 5 mois au CRFUC (centre régional de formation des unités canines) de Toulouse et de Marseille.

Courant juin 2021, Rafale, âgé de 18 mois, a intégré les effectifs des chiens patrouilleurs de la Brigade Canine de la Police Nationale de Perpignan en opérationnel. Dans leur post Facebook, la Police nationale des Pyrénées-Orientales explique que « la commissaire est devenue la marraine de Rafale et lui souhaite une longue carrière au sein de la Police Nationale de Perpignan. Sans rancune ! »