Variant Delta : Une vague dès la fin juillet attendue ? Les vacances seront-elles annulées ?

Illustration Sdis01

Ce dimanche soir, le ministre de la Santé Olivier Véran a alerté les Français au sujet de la mutation du virus, en affirmant que depuis cinq jours, les contaminations ne baissent plus, mais réaugmentent.

La faute à un variant Delta plus contagieux, et qui laisse planer la peur d’une quatrième vague « dès la fin juillet », selon Olivier Véran. Cependant, le ministre prévient, avec une vaccination massive de la population et le respect des gestes barrières, il est encore possible d’en limiter les impacts.

« On ne veut pas de [quatrième] vague et on a aujourd’hui la possibilité de l’éviter », a-t-il aussi déclaré depuis Solidays. Et de mettre en garde: « En Angleterre, ils sont passés de 2000 cas par jour à près de 25.000 cas par jour en l’espace de 4 à 5 semaines ». En France, même si « on est à un niveau faible de circulation du virus, on a pas complètement écrasé l’épidémie et ça peut repartir assez vite ».

Le ministre de la santé invite les Français à se faire vacciner le plus vite possible afin d’éviter une nouvelle vague épidémique. « Chaque semaine qu’on va gagner, c’est une semaine de moins d’épidémie potentielle pour le pays », a-t-il déclaré.

Le vaccin fait effectivement baisser les risques de formes graves du virus, « y compris sur le variant Delta » comme le note Olivier Véran.

Le ministre de la Santé a également tenu à rappeler sur Twitter que la semaine passée, 4,1 millions de Français se sont fait vaccinés, dont 1,2 millions pour une première injection. Un « record » qui ne suffit pas encore selon lui, dans la « course contre la montre » que représente la lutte contre le virus.